Revenir à Thématiques

Utilisation des ressources

Quelles sont les avantages et les limites des scénarios sylvicoles vis-à-vis de la gestion des ressources en eau et en nutriments ?

 

Le bilan hydrique et notamment la teneur en eau des sols, le niveau de la nappe et la pluviométrie sont étudiés dans l’ensemble des placettes ouvertes. Ce suivi est réalisé grâce à un appareillage constitué de piézomètres, de capteurs de teneur en eau du sol, de pluviomètres, de capteurs de rayonnement, de température et d’humidité de l’air. Une centrale d’acquisition de données relie ces différents capteurs et enregistre les données en continu. Pour certaines mesures, plusieurs répétitions intra-placette sont réalisées. Ainsi 3 fosses par placette ont été creusées permettant l’installation des sondes d’humidité à 3 endroits différents de la placette et à trois profondeurs différentes. Enfin, une station météo de référence installée en plein découvert au sein du massif complètera à terme le dispositif. Par ailleurs, une caractérisation physico-chimique et une description pédologique ont été réalisées sur chacune des placettes. Ces données environnementales seront également valorisées au sein d’autres travaux concernant la croissance ou la dynamique forestière.

 

Insertion d’un capteur d’humidité du sol à 20 cm de profondeur (type Campbell CS616)

Insertion d’un capteur d’humidité du sol à 20 cm de profondeur (type Campbell CS616)

Ensemble des capteurs pour les mesures du microclimat installés sur un mat

Ensemble des capteurs pour les mesures du microclimat installés sur un mat

Dispositif d'étude du recyclage de la matière organique et des nutriments avec un collecteur de chute de litière et une expérimentation de décomposition au sol

Dispositif d’étude du recyclage de la matière organique et des nutriments avec un collecteur de chute de litière et une expérimentation de décomposition au sol