nouveau projet C4 : Vulnérabilité des Chênaies de la région Centre Val de Loire au Changement de Climat

Un nouveau projet soutenu par la région Centre Val de Loire et impliquant le dispositif OPTMix démarre cette année. Ce projet coordonné par Philippe Balandier (Irstea UR EFNO) a pour objectif d’étudier la vulnérabilité des Chênaies de la région Centre Val de Loire au Changement de Climat.

Titre du projet : « vulnérabilité des Chênaies de la région Centre Val de Loire au Changement de Climat ».
Acronyme : C4
Subvention : Région Centre Val de Loire
Durée : 2 ans
Coordinateur : Philippe Balandier
Résumé du projet :
Les chênaies de la région Centre Val de Loire sont une ressource économique importante mais sont soumises à des dépérissements plus ou moins importants. Elles sont souvent rencontrées sur des sols présentant des engorgements temporaires en eau en hiver et au printemps, conduisant à l’asphyxie des systèmes racinaires. Les changements actuels de climat montrent une pluviométrie quasi constante, voire un peu renforcée en hiver ou au printemps, mais une très forte augmentation des températures (+0.6°C tous les dix ans, poste météorologique Irstea de Nogent-sur-Vernisson). L’augmentation de ces températures induit une augmentation de l’évaporation du sol et de la transpiration de la végétation, résultant en des sécheresses accrues. L’objectif du projet est d’évaluer la vulnérabilité des chênaies à ces changements et en particulier mieux comprendre le rôle de l’engorgement en eau puis de la sécheresse dans le phénomène de dépérissement. Le projet reposera sur le dispositif OPTMix (Oak Pine Tree Mixture, https://optmix.irstea.fr/) dont l’installation a été soutenue par la Région.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

CAPTCHA ImageChange Image