Sep 04

Des mesures de flux de sève pour mieux comprendre l’utilisation de l’eau par les arbres

Dans le cadre de la thèse de Jordan Bello (Irstea Nogent-sur-Vernisson) des capteurs de flux de sève ont été installés dans les placettes OPTMix en collaboration avec l’INRA de Nancy (Damien Bonal).
L’objectif de cette expérimentation est de mieux comprendre les stratégies du chêne sessile et du pin sylvestre vis à vis de la consommation de l’eau sur un sol à nappe perchée temporaire. Pour cela la densité du flux des individus sera mesurée lorsque les conditions sont non limitantes en eau ainsi que pendant des périodes de forte contrainte hydrique. De plus, les capteurs ont été installés dans des peuplements purs et mélangés afin de déterminer si la transpiration de ces espèces est modifiée lorsqu’elles poussent en mélange.

  

  

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

CAPTCHA ImageChange Image